Notre arrivée à Cannes, jusque la soirée du 13 Mai.

Publié le par paradis-a-cannes

Mes chers amis,


Nous vous avions promis des nouvelles quotidiennes, des histoires rocambolesques tous les soirs et des sensations fortes permanentes ?


Nous avons menti et nous nous en excusons. 


Voici le récit de nos circonstances atténuantes, où vous allez pouvoir vous délecter de la lecture de notre périple en train, de notre arrivée à Cannes et de l' univers qui nous entoure.


Nous avions pris rendez-vous en face de la gare de Lyon, pour y boire un verre avant le voyage qui s'annonçait difficile: une chaleur étouffante régnait alors sur Paris.


Après une rafraîchissante bière, nous nous rendîmes comptes qu'il ne nous restait plus qu' une dizaine de minutes avant le départ de notre train: nous avons couru, couru, et nous l'avons eu.


Bon maintenant on va faire plus vite parce qu'on a beaucoup de choses à vous dire. On commence par une photo.


 

DSCF0249.JPG


Donc tout d'abord nous avons passé deux nuits sur Cannes.


On est arrivés devant le palais des festivals le matin du jour d'ouverture, et nous sommes allés retirer nos badges, puis, sur présentation d'un magnifique papier bleu vert donné avec les sus-dits badges, de nos sacs "64 festival de Cannes". Un super sac, en tissus, et tout et tout.

 

Le short film corner


Ensuite, nous avons fait un tour du côté du short film corner. C'est vraiment trop cool cet endroit: il y a une salle de conférences d'une cinquantaine de places, cloisonnées en plexi-glass. Il y a un couloir central. A gauche, des stands d'une école de cinéma américaine, de kodak, de lomography, de l'agence du court métrage, et deux ou trois autres encore. A droite, la salle de conférences, puis un bar, avec des petites tables et des grosses chaises blanches. Un peu plus loin, un mur avec plein de petits casiers transparents, dans lesquels on peut disposer des flyers. Autant vous dire qu'on y a déposé une bonne liasse de flyers d'Une Journée Au Paradis !


Il y a un endroit qui s'appelle le Buyer's corner, où l'on peut rencontrer des acheteurs de courts métrages. Enfin, c'est un peu plus compliqué: on ne peut pas y prendre rendez vous avec un acheteur, mais c'est l'endroit où l'on va quand on a déjà rendez vous avec un acheteur. Le tout est donc de rencontrer un acheteur !


Il y a une salle remplie d'ordinateurs où l'on peut voir tous les films du short film corner, via une espèce d'interface web.

Et il y a enfin un endroit où l' on peut prendre rendez vous pour projeter son film ! Trois salles de projection, deux de neuf places et une de trois places.


Nous avons programmé notre projection au mercredi 18 Mai à 17h45.

Au delà du short film corner, il y a le marché du film (même si le short fillm corner est lui aussi un marché du film). Le marché du film, c'est une espèce de salon de porte de Versailles, où les stands seraient des boites de prod ou des films, ou des stands qui représentent les pays des plus gros producteurs du monde.


Bon on va essayer de faire vite, il est tard et on doit se coucher mais allez comme on est sympas on va vous balancer un maximum d'infos.


Donc voilà Benoît avait réservé un costume de presse chez Agnès B Cannes, nous y sommes allés et venus plusieurs fois, sans que l'on puisse avoir le fameux costume. Quand la situation s'est débloquée, nous y sommes retournés , quand Agnès se présente à nous, de manière ultra sympa. Elle nous informe qu'elle est sur le point de monter les marches avec Johnatan Caouette, qu'elle nous présente aussitôt. Super gentil, Johnatan Caouette s'est montré très intéressé par le film Une Journée Au Paradis, mais aussi par Arnation, un film d'Arnaud fait avec des cassettes plus ou moins récentes de vie personnelle.


 

Donc voilà les photos:

 

 

johnatan-caouette.JPGjohnatan caouette 2

 

 

Ensuite, nous avons quitté notre hôtel initial pour rejoindre le Château de la mer, à Mandelieu la napoule. C'est à quelques kilomètres de Cannes, en longeant la plage.

 

Le soir

 

Nous nous sommes procurés le lendemain des badges pour la Villa des Inrocks, où l'on peut boire des cocktails en open bar, et écouter des concerts de 2 many DJs entre autres...

 


DSCF0166.JPG

 

Ce fut notre première soirée Cannoise de notre vie !!! Les deux premières nuits avaient en effet servi à la constitution d'un dossier de presse, puis un mailing massif aux journalistes, qui porte encore ses fruits en ce moment même.


Ensuite, puisque la villa des inrocks ferme à 23h, nous sommes restés un petit peu dans Cannes. Nous avons appelé notre ami Rodolphe, qui nous a informés qu'il était dans la soirée Canal+, une grosse soirée comme il s'en passe des dizaines tous les soirs. Sauf que là, c'était dans la cour d'un gros château sur les hauteurs de Cannes !


Après une petite coupe de champagne, nous avons parlé à Gérard Jugnot, puis à Agnès B, qui nous a reconnus ! Nous avons ainsi pu continuer à sympathiser avec elle et toute sa formidable équipe.

 

AgnesB.JPG

 

Et puis voilà, c'était déjà l'heure de rentrer dans notre petite maisonnette bien sympa. 


Nous espérons que ces folles aventures vous tiennent en haleine et que vous attendez avec impatience notre prochain article, au cours duquel nous vous parlerons de nos rencontres avec Maxime Renard, des producteurs canadiens, Nicolas Ullmann, des acheteurs russes, Olivier de Kad et Olivier, Katel et Fabio, le 3,14, et les kilomètres...

En tout cas, c'est trépidant.


A&B

Commenter cet article

Emilie (régie!) 24/05/2011 22:49


Ouiiii!

A quand la suite?!!

Et après vos aventures cannoises, un ptit tour din ché corons pour nous montrer la chose?!!